Inessa LECOURT (née OUDALAIA) est une pianiste de l'école russe. Elle a commencé sa carrière professionnelle à Nijni Novgorod comme soliste et artiste d'orchestre philharmonique et comme accompagnatrice au conservatoire supérieur.
En arrivant en France en 1995, elle obtient les diplômes français: DE d'accompagnement et CA de professeur de piano. Depuis 1998, Inessa Lecourt est le chef de chant au Conservatoire de Région de Toulouse.
Elle continue ses activités artistiques comme soliste, artiste de musique de chambre et comme accompagnatrice des chanteurs et des instrumentistes.
Elle travaille souvent en collaboration avec l'Orchestre National du Capitole de Toulouse sous la direction de Tugan Sokhiev principalement, mais également de Marc Minkowsky, ou encore Josep Pons. 

Pianiste

Inessa Lecourt

Déborah commence ses études de chant avec Jane Berbié à Toulouse. Elle entre ensuite au Conservatoire de Toulouse où elle obtient son Prix de chant en 2014. Elle participe à L’Enfant et les Sortilèges au Capitole de Toulouse dans les rôles de la mère, la libellule et la tasse chinoise. Elle interprète également le rôle de Frasquita dans Carmen à Agen et le rôle de Didon dans « Didon et Enée » de Purcell à Lyon. Elle participe à de nombreux concerts et Master Class notamment avec Leontina Vaduva, Udo Reinemann, Frank Ferrari, Sophie Koch, Marie Ange Todorovitch, Jean Philippe Lafont, Philippe Jaroussky… 

Mezzo soprano

Deborah Tardy

​Musicienne polyvalente, la pianiste Anna Jbanova mène une carrière de concertiste soliste, chambriste, accompagnatrice et pédagogue en France et en Europe. Née dans une famille de musiciens, Anna débute ses études à l’âge de cinq ans en Russie, puis poursuit son parcours en France (Conservatoire Supérieur de Paris et l’Ecole Normale de Musique A. Cortot) d’où elle sortira brillamment diplômée. Elle complète sa formation pianistique en rentrant dans la classe supérieure d’accompagnement vocal avec Anne Lebozec au CNSMDP (Conservatoire National Supérieure de Paris). Anna est lauréate de nombreux concours internationaux et joue dans des salles prestigieuses : Salle Pleyel, Salle Olivier Messiaen, Maison de Radio France. Elle participe aux créations des œuvres de Marc-André Dalbavie, Guillaume Connesson aux “Semaines musicales de Quimper” et aux Festival de Musique Contemporaine “Présences”au RadioFrance . Elle est également invitée en 2012 et 2014 aux “Folle journée de Kanazawa ”au Japon et participe à une tournée des concerts organisés par le CCAS. De Mai à Octobre 2015, Anna est invitée par la Biennale de Venise pour interpréter le Triptyque du compositeur Julius Eastman (8 concerts). Diplômée d’Etat, Anna enseigne depuis 2015 au Conservatoire Régional de Toulouse et elle est engagée à l’Académie de chefs d’orchestre initiée et dirigée par Tugan Sokhiev et l’Orchestre du Capitole de Toulouse (interprétation des œuvres orchestrales à deux pianos). Spécialisée dans le répertoire russe et du fait de sa double culture, Anna fait partager à travers ses actions pédagogiques et artistiques l’amour pour l’âme et l’art de son pays (musique, peinture, poésie). Elle a par ailleurs crée un duo avec son frère, l’accordéoniste Roman Jbanov autour des “Contes Slaves”.

Pianiste

Anna Jbanova

D’influences artistiques variées, Mina Vigourel commence son parcours avec les danses HipHop à Paris en 2014. Elle débute tout d'abord avec le Locking, catégorie de danse HipHop dite "Funkystyle" pour laquelle elle montre un intérêt tout particulier et qu'elle pratique très vite en compétition. C’est au sein du Centre de Danse du Galion en banlieue parisienne qu’elle poursuit en pratiquant d'autres styles de la culture HipHop. Grâce à la rencontre de nombreux danseurs d'horizons divers, elle s'initie aussi aux danses traditionnelles africaines mais aussi au jazz et à la danse contemporaine. Elle enrichit alors son univers musical et sa technique, lui permettant ainsi d'affiner son propre style. Après diverses expériences artistiques en France et à l'étranger, elle s'installe en région toulousaine, où elle poursuit son perfectionnement, notamment en intégrant plusieurs compagnies professionnelles tels que la Cie Break'in House et la Cie Pour L'instant. Aussi jeune pianiste, de formation classique, elle ajoute à sa pratique musicale, une nouvelle discipline, le chant.

Danseuse

Mina Vigourel

Né à Nancy en 1995, Etienne Manchon est un jeune pianiste évoluant dorénavant entre Toulouse et Paris. Passionné par le jazz et les musiques actuelles depuis l’adolescence, il a, à l’âge de 23 ans, plus de 250 concerts à son actif, en tant que leader et sideman dans de nombreux styles différents. Fort de ces expériences, Etienne construit un univers artistique unique, où s’entremêlent rock progressif, musique expérimentale, musique savante du XXème siècle et une solide base de jazz.

Influencé fortement par Pink Floyd qu’il a découvert à l’âge de quinze ans, il est également inspiré par l’incroyable pianiste et claviériste Jozef Dumoulin, ainsi que par la bouillonnante scène newyorkaise (Ben Wendel, Mark Guiliana, Taylor Eigsti). Explorant le rythme comme principal terrain de jeu, Etienne développe en parallèle un sens aiguisé de la mélodie tout en portant une attention particulière au traitement du son.

En 2014, il enregistre sa première démo My Dad’s a Hipster en temps que leader, au sein de son quartet EMQ. Suivra en 2015 la vidéo Retrovertigo, un arrangement de Mr. Bungle, un de ses groupes fétiches. À compter de la rentrée 2016, c'est avec son trio qu'il défend ses compositions, tantôt intimistes et retenues, tantôt grandiloquentes, cependant toujours défendues avec humour - non sans sérieux.

Son premier album en trio, "Elastic Borders" sort le 22 février 2019 sur le label Troisième Face, avec Pierre de Bethmann, Pierre Lapprand et Ossian Macary en invités de marque.

Parallèlement à ses projets en tant que leader, Etienne a été entendu aux côtés d'Yves Rousseau, Jean-Marc Padovani, Serge Lazarévitch, Tom Ibarra, Nicolas Gardel, Jeff Ballard, Daniel Humair...

À côté de son activité dans le jazz et les musiques actuelles, Etienne accompagne également régulièrement des récitals de musique baroque et classique, notamment le baryton Philippe Estèphe (Opéra de Cologne, Opéra-Comique), l'Ensemble Lyra ainsi que l’ensemble Dulci Jubilo (Festival de Musique Sacrée de Rocamadour, Festival des Chapelles de Carnac).

Etienne est également passionné par l’écriture et l’arrangement pour petites et grandes formations, influencé principalement par des personnalités telles que Kenny Wheeler, Maria Schneider ou Dave Holland. Il a notamment arrangé pour l’Orchestre Symphonique du Conservatoire de Montauban, ainsi que pour l’orchestre éphémère formé par La Recette pour l’enregistrement du morceau Space Odyssey, ainsi que pour un petit big-band formé par le groupe montreuillois ISHKERO à l’occasion de leur sortie d’album. Il eut également l’occasion d’écrire et d’arranger régulièrement dans le cadre de ses études au C.N.S.M. de Paris.

Discographie

2014 : EP Rupture de Pattern - GÜZU - autoproduction
2014 : Démo My Dad’s a Hipster - EMQ - autoproduction
2015 : EP La Recette - La Recette - distribué chez Cosmonostro
2016 : EP Towards Fulfilment - La Recette - distribué chez Black Milk Music

2017 : EP Infini - GÜZU - autoproduction

2017 : Double EP Originals / Standards at Night - Etienne Manchon Trio - autoproduction

2018 : EP Live Session au Cerisier - Etienne Manchon Trio - autoproduction

2019 : LP Elastic Borders - Etienne Manchon Trio - Label Troisième Face

Pianiste

Etienne Manchon

​Après 4 années d’études universitaires en mathématique, Irina Stopina se forme tout d’abord à la comédie et acquiert un solide bagage théâtral, jouant sur les grandes scènes parisiennes. En parallèle à son métier de comédienne, elle découvre le chant lyrique auprès de Lionel Sarrazin. Sa voix longue l’amena en un premier temps à travailler le répertoire de mezzo avant de s’attaquer aux rôles de Soprano. Depuis 2013, elle fût le rôle-titre de La Périchole, Didon dans Didon et Énée, Dorothée dans Cendrillon de Massenet, la Deuxième Dame dans La Flûte enchantée, Malika dans Lakmé, Nakamti dans Padmavati de Roussel, Ottavia dans L'incoronazione di Poppea. En 2017, elle interprète le rôle de La Comtesse dans Les noces de Figaro de Mozart avec l'orchestre philharmonique d'Etat de Timisoara et Donna Anna dans Don Giovanni avec l’orchestre de l’État d’Arad. Elle se produit régulièrement en concert avec la pianiste Éloise Urbain abordant notamment l’art de la mélodie russe et française. On a pu l’entendre régulièrement à l’Opéra de Bordeaux lors de midi musicaux. Prochainement, elle chantera Micaela dans Carmen sous la direction d’A. Duffaure, Giorgetta dans Il Tabarro de Puccini, et Metella à l’opéra de Reims, Metz et Massy

Soprano

Irina stopina

Nicolas étudie le chant lyrique et baroque au conservatoire de Toulouse.

Chantre de la maîtrise sous la baguette de Mark Opstad, on l’entend aussi sous la direction de Michel Brun, Olivier Perny , Josep Pons, Christian Papis... Il perfectionne sa voix auprès de Claudine Ducret et Jean Marc Bouget.

Baryton

Nicolas Abella

Lucile Rentz commence à 6 ans le chant avec François terrieux. Elle obtient son diplôme en lyrique avec Christian Papis et en baroque avec Jérôme Correas.

Sa profonde voix de mezzo l’amène à chanter régulèrement des oratorios sous la driection de Daniel Tosi, Michel Brun, Mark Opstad… . On l’entend dans les rôles de Metella (vie parisienne), Ursule (Béatrice et Benedict), et dans différents spectacles lyriques mis en scène par Emmanuel Gardeil.

Mezzo soprano

Lucile Rentz

Née en 1994 Camille Suffran obtient un 1er prix de violon au Conservatoire de Montauban .Elle se spécialise actuellement au pôle des arts baroques du Conservatoire de Toulouse auprès de Gilles Colliard .

Elle obtient son Master Recherche en musicologie  sous la direction de M. Lehmann et intervient au Théâtre du Capitole (Parlons-en et Ateliers d’écoute). Elle a également contribué à l’élaboration de répertoires musicaux pour un film muet à la Cinémathèque de Toulouse (Technique des « Motion Picture Moods ») et participe à des ateliers de musicothérapie en clinique psychiatrique en tant que musicienne.

Camille fait partie de plusieurs ensembles : Dulci Jubilo; La Pellegrina (baroque / violon) Les Divaskets (quatuor vocal a capella) et enfin Lyra (quintette baroque. violon).

Violoniste

Camille Suffran

Tom Grimaud est né en 1987 dans une famille d’artistes. Il commence à jouer du piano à l’âge de cinq ans et c’est en 2000 qu’il entre au conservatoire de Toulouse dans la classe de Daniel Beau. La rencontre avec le maître se révèlera décisive et fructueuse puisque c’est durant cette période que Tom remportera plusieurs concours dont le concours international de piano de San Sebastian en Espagne (2006) et le concours Yamaha en France (2005). S’en suivront plusieurs récitals en France et en Espagne. Il obtient entre temps ses prix de piano et de musique de chambre.

Poussé par son professeur à découvrir d’autres horizons ainsi que d’autres maitres, il part travailler avec Denis Pascal, tout d’abord au conservatoire de Rueil-Malmaison, puis en 2009 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris ou il entre premier nommé dans la classe de Michel Béroff. Il y rencontre plusieurs personnalités éminentes comme Bertrand Chamayou, Pierre-Laurent Aimard, Eric Lesage, Marie-Josèphe Jude, Claire Désert, et obtient son diplôme de Master en 2013.

Tom Grimaud se produit régulièrement en récital ou en musique de chambre, et est invité par plusieurs festivals et institutions, en France et à l’étranger, dont le festival Chopin à Paris (Fondation Frederick Chopin), la philharmonie de Novosibirsk en Russie, la Philharmonie de Stockholm, ou encore la Biennale de Venise. Il a également collaboré avec les chœurs de Radio France, ainsi que l’Orchestre du Capitole de Toulouse.

Il se produit également pour le théâtre, dans les spectacles jeune public du Théâtre du Chamboulé (depuis 2005), ou encore avec la comédienne Lila Janvier avec qui il a créé le spectacle « Fugue pour l’Orage ».

Tom Grimaud est également engagé sur le plan pédagogique. Depuis 2016 il est notamment Konzertmeister des classe de direction d’orchestre et Académie dirigées par Maestro Sabrie Bekhirova, et initiées par Tugan Sokhiev.

Il a été professeur de piano au Conservatoire de Toulouse de 2014 à 2016, et est actuellement accompagnateur des classes de cordes de l’ISDAT (Pôle Supérieur de

Toulouse).

Pianiste

Tom Grimaud

 
 
 
 
 
 
 

© 2019 - Association Les Nuits Cajarcoises